Quoi
  • Agence immobilière
  • Amincissement
  • Animaux
  • Artisanat
  • bar ambiance
  • Barbier
  • Bien être, Santé et sport
  • Boucherie Charcuterie
  • Boulangerie pâtisserie artisanale
  • Brocante
  • Bureautique et Informatique
  • Cave
  • Chapellerie
  • Chocolaterie‎
  • Coaching nutritionnel
  • Coaching relationnel
  • Coiffure
  • Communication
  • Emploi
  • Épicerie‎
  • Esotérisme
  • Faire ses courses
  • Fleuriste
  • Foodtruck
  • Herboristerie
  • Institut de beauté
  • Jouets
  • L'enfant
  • Laverie
  • Librairie
  • Lingerie
  • Loisirs
  • Maison & Décoration
  • Mode & Beauté
  • Opticien
  • Papeterie
  • Pâtisserie‎
  • Photographe, vidéaste
  • Pizzeria
  • Produits du Périgord
  • prothésiste ongulaire
  • Psychothérapeute
  • Restaurants & Traiteurs
  • Sex Shop
  • Sortir
  • Toilettage et bien être animaux
  • vêtements
  • Vrac

L’adresse que je vous présente là est atypique, car Francis est aussi un personnage, une figure de la gastronomie locale, et également une encyclopédie vivante.

Depuis 2003, il officie sur la place Saint-Silain, le rendez-vous des gourmets.

L’HISTOIRE

Francis n’est pas novice dans le métier, cuisinier depuis 1977 et restaurateur à son compte depuis 1987, il est né dedans !

D’un papa cheminot et d’une maman cuisinière, Francis voulait être pâtissier, mais son parcours est truffé d’hôtels et restaurants et, sans vraiment s’en rendre compte, il s’est dirigé vers la restauration. 

LA MAISON DELPEY

Finalement, j’ai entendu peu de gens dire « On va à l’espace du 6e Sens ? », mais plutôt « On va chez Francis ? », car avec les années, il a su nouer de solides liens grâce à la convivialité, l’émotion et la gourmandise. 

Un petit bistrot avec des produits locaux de qualité, du terroir, des mets fins et une cuisine qui ravit à la fois les gourmets et les bons vivants : je ne crois pas me tromper en disant qu’il représente bien la gastronomie périgourdine.

Le foie gras mi-cuit, il y a différentes façons de le faire, et il y a la façon de Francis. 

On y trouve le fameux pâté de Périgueux, qui existe depuis 1498 — un savoir-faire ancestral — et la Gauloise, une liqueur bicentenaire créée en Périgord en 1783.

LA CONFRÉRIE DES MAÎTRES-PÂTISSIERS ET DU PÂTÉ DE PÉRIGUEUX

Francis a succédé à Daniel Mazières à la tête de la Confrérie des maîtres-pâtissiers et du pâté de Périgueux. Car il faut le savoir, autrefois, la charcuterie était une affaire de pâtissiers, ces artisans du goût qui ont créé de nombreux produits comme le fameux pâté de périgueux. 

Le pâté de Périgueux est une recette composée de 57 % de farce de porc du Sud-Ouest, de 40 % de foie gras de canard ou d’oie du Périgord, et d’un minimum de 3 % de truffe du Périgord. Mais attention, une truffe bien parfumée, récoltée en janvier ou février, la période idéale.

MON EXPÉRIENCE

Gourmand et gourmet de nature, j’ai déjà mangé plusieurs fois chez Francis : le Pâté de Périgueux est une merveille, et ce dont je raffole, c’est de le déguster avec du bon pain artisanal et des huîtres ! Oui, oui ! L’alliance est surprenante mais excellente. Et puis les coquillettes aux truffes… mama miiiiiaaaaa !!

Un conseil si vous y allez, asseyez-vous et laissez-vous surprendre. Ou si vous préférez emporter, demandez-lui : « Que proposez-vous de bon aujourd’hui ? » Il adore.