Communiquez malin derrière les tickets horodateurs

Henri Vial ouvre son centre chiropratique et posture à Boulazac

« Tiens-toi droit(e) ! », « Tiens-toi bien à table ! », « Redresse-toi »…

Je suis sûr que dans votre enfance, à la maison, ou à l’école, vous avez déjà entendu ces expressions. Et quand on est jeune, on souffle, on bougonne, et pourtant.

Indépendant de nature, Henri Vial vient d’ouvrir son propre centre chiropratique à Boulazac. Et grâce notamment aux réseaux sociaux (sa page Facebook « Chiropratique et posture » totalise déjà plus de 700 « j’aime ») et au bouche-à-oreille, le démarrage est plutôt prometteur.

« Tout petit, Henri voulait être docteur, il sera chiropracteur« 

Henri Vial aime apprendre, et après une année en FAC de droit, il part aux États-Unis, à Davenport dans l’Iowa, pour plusieurs années d’études au sein du Palmer College Of Chiropratic, et à l’American Posture Institute.

Sur les bords du fleuve Mississippi, bateau à roues à aubes, Tom Sawyer… la carte postale est belle.

L’aventure américaine aura duré un peu plus de 5 années, avec dans ses bagages, les diplômes de

  • Doctor of Chiropractic,
  • Expert en posturologie,
  • Neurologie posturale.
Photo extraite de Chiropratique & Posture

Chiropracteur, un métier encore méconnu en France ?

Le saviez-vous ? L’an dernier, 100 000 chiropracteurs étaient comptabilisé(e)s dans le monde, quand en France, il n’y en a qu’un millier.

Pourtant, la chiropratique répond à des problématiques de santé publique avérées, et vous allez le comprendre tout de suite pourquoi.

La chiropratique, kézako ?

Pour fonctionner, le corps humain possède un système nerveux reliant le cerveau aux muscles et au squelette, l’appareil neuro-musculo-squelettique.

Il suffit d’une irritation du système nerveux et l’info passe mal. Comme une communication téléphonique qui grésille et où l’on ne comprend pas ce que nous dit notre correspondant. Le cerveau va donc donner un ordre qui ne sera pas forcément bien exécuté.

C’est là que la chiropratique intervient. Rétablir les connexions du système nerveux.

Pourquoi consulter un chiropracteur ?

D’abord, Henri prend le temps d’écouter, d’interroger… C’est le moment le plus important, car s’il y a problème, il y a forcément des causes, des antécédents, ou simplement une mauvaise position, un mauvais geste.

« Soulager quelqu’un en quelques secondes, c’est génial. »

Henri Vial, Chiropracteur à Périgueux

Douleurs articulaires, dos bloqué, côtes déplacées, névralgie, sciatique, maux de tête, migraines, asthme, fatigue, scoliose, troubles digestifs, stress… sont autant de maux qui peuvent trouver une solution auprès d’un chiropracteur.

Henri Vial est rassurant, chaleureux et très pédagogue. J’ai beaucoup appris lors de nos deux entrevues. C’est aussi quelqu’un de souriant et prévenant. Peut-être parce qu’il est un tout jeune papa ?

Si vous avez déjà consulté Henri, n’hésitez pas à commenter cet article : votre témoignage est important.

En savoir plus :

Pour prendre rendez-vous :

  • Ouvert sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9 h à 18 h et le samedi de 9 h à 14 h
  • 76 route de Lyon
  • Au-dessus des Auditions LANGLET
  • 24750 BOULAZAC ISLE MANOIRE

Article sponsorisé réalisé par mes soins Cédric de BONI pour Pxinfos.fr
article L.121-1 du Code de la consommation.

Px!nfos Écrit par :

Un commentaire

  1. Lavignac Anaïs
    9 août 2019

    Une personne que je recommande fortement.
    A l écoute, toujours agréable et souriant et qui connaît le corps humain sur le bout des doigts .
    Cela fait 3 séances maintenant que je vois Henri et je n ai plus de douleur, plus de migraine , je me sens bien !
    Allez y sans hésiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Communiquez malin derrière les tickets horodateurs